Voici certains éléments que votre organisme devrait avoir mis en place avant de commencer

red eyed tree frog

1. Statut de bienfaisance

Quoique n'étant pas indispensable, le statut d'organisme de bienfaisance est un avantage certain et vous permet de délivrer des reçus aux fins de l'impôt.

2. Bonne santé financière

Votre organisme doit être en bonne santé financière et, idéalement, ne pas être déficitaire.
Votre organisme devrait être opérationnel depuis plusieurs années avec une feuille de route bien remplie.

3. L’engagement du conseil d'administration et appui de la direction

Vous avez besoin d'un avocat au sein du Conseil d'administration (voir le module portant sur les conseils pour trouver un partisan et un soutien interne) qui viendra appuyer votre programme de dons planifiés. De plus, vous devriez recevoir l'appui de la direction, notamment du directeur général et du directeur des finances. Les résultats ne se verront pas du jour au lendemain. Le conseil d'administration et les gestionnaires doivent comprendre que tout programme de dons planifiés débute par une période d'investissement.

4. Les politiques d'acceptation de dons

Des politiques relatives aux dons planifiés doivent être mises en place. Ces dernières n'ont pas besoin d'être compliquées pour un nouveau programme. Voir le module sur les politiques d'acceptation de dons pour plus de détails.

grandfather and granddaughter

5. Les donateurs de 55 ans et plus

Idéalement, au moins 10 % de votre base de donateurs doit être âgés de 55 ans ou plus, mais gardez à l'esprit que les donateurs potentiels pour votre programme de dons planifiés peuvent appartenir à tous les groupes d'âge.

6. Services aux donateurs et communications

La cohérence de vos communications est un aspect important de votre programme de dons planifiés. Votre organisme doit avoir un plan de communications établi où les donateurs sont informés régulièrement de votre travail et savent comment leurs dons contribuent à votre mission (ex. : bulletins d'information, etc.) Votre organisme doit posséder la capacité de remercier les donateurs rapidement et de répondre à leurs questions ou leurs préoccupations d'une manière professionnelle.

7. Ressources humaines

Vous avez besoin au moins d'un membre du personnel qui saura quoi faire lorsqu'un avocat appellera votre organisme, ou lorsqu’un donateur souhaitera faire un legs ou un autre type de don planifié à votre organisme.

Rappelez-vous que vous n'avez pas besoin d'être un expert.

Ne remettez pas votre programme de dons planifiés à plus tard parce que vous ne possédez pas l'expertise interne pour gérer les types plus complexes de dons planifiés.

Si un de vos sympathisants demande, par exemple, comment une rente de bienfaisance génère des revenus, il existe des ressources et des compétences auxquelles vous pouvez faire appel le cas échéant. Il pourrait s'agir, par exemple, de bénévoles au sein d'un comité consultatif sur les dons planifiés.

« Ce n'est pas votre travail de comprendre toutes les subtilités fiscales et les détails financiers de chaque type de dons. Par contre, il est de votre devoir d'encourager vos donateurs à s'entretenir avec leurs propres conseillers professionnels. »

Dossier de préparation (papier ou électronique)

Pour partir du bon pied, il est recommandé de créer un dossier qui réunira toutes les réponses aux questions posées par les donateurs, les avocats et les conseillers professionnels.
Il peut s'agir d'experts-comptables, de notaires, de conseillers financiers, etc.

Le dossier doit être à portée de main de la personne qui s'occupe de vos services de relations avec les donateurs et une copie sera remise au responsable du programme de dons planifiés.

Modifié le: Friday 30 March 2012, 10:45